Ajouter à la liste de souhaits

Le Bluenose II – le célèbre grand voilier de la Nouvelle-Écosse

Le Bluenose II, l’ambassadeur à voile de la Nouvelle-Écosse, est une réplique fidèle de son célèbre prédécesseur, le Bluenose, mis à l’eau en 1921 et qui n’a jamais perdu aucune course internationale de grands voiliers durant 17 ans.   

Comme son ancêtre, le Bluenose II est ancré à Lunenburg, son port d’attache et lieu de naissance, patrimoine mondial de l’UNESCO. Le Bluenose II navigue en mer du 1er juin au 30 septembre de chaque année et hiverne dans son port d’attache à Lunenburg. Pour planifier votre visite, consultez son horaire de navigation  affiché chaque printemps.

L’histoire du Bluenose

Le premier Bluenose a été construit à Lunenburg, au légendaire chantier naval Smith and Rhuland et était destiné à courir pour le très convoité International Fisherman's Trophy. Il a gagné sa première course en octobre 1921, et pendant les 17 années suivantes, il a défait tous les autres concurrents. En 1928, la goélette Bluenose a battu le Thebaud dans la dernière d'une série de régates et a reçu le titre de Reine de la flottille de pêche de l'Atlantique Nord. En 1937, le Bluenose est devenue la fierté de la Nouvelle-Écosse car la goélette mythique a été choisie et est toujours incrustée sur le dix cents canadien.

En 1942, malgré les efforts de son skipper, le capitaine de corvette Angus J. Walters et plusieurs autres qui voulaient garder le Bluenose en Nouvelle-Écosse, le navire a été vendu à la West Indian Trading Company. Quatre années plus tard, il s’échouait sur un récif au large d'Haïti et coulait.

Construire le Bluenose II

En 1963, le Bluenose II a été construit à partir des mêmes plans, au même chantier naval Smith et Rhuland et par certains des ouvriers qui avaient construit le premier Bluenose.

Vendu au gouvernement de la Nouvelle-Écosse pour 1 $ en 1971 par la famille Oland de Halifax, le Bluenose II est, depuis cette date, l'ambassadeur à voile de la Nouvelle-Écosse.

Le premier Bluenose et son capitaine, Angus J Walters, ont été intronisés au temple canadien de la renommée en 1955.

Le 29 septembre 2012, une journée entière de célébrations s’est tenue à Lunenburg en Nouvelle-Écosse, en l’honneur de la relance du Bluenose ll.  La coque du Bluenose II a été complètement redessinée pour en éliminer l’arc et assurer une présence constante du navire sur les mers au cours des prochaines décennies. Le Bluenose II bénéficie également de nouvelles installations mécaniques et électriques.

 

  • The bell on the Bluenose II
  • View of the deck of the Bluenose II
  • Bluenose II reflections
  • Bluenose II sailing along Nova Scotia's South Shore
  • Bluenose II in full sail
  • Bluenose II on Lunenburg Waterfront

History of the Bluenose

The original Bluenose was built in Lunenburg’s legendary Smith and Rhuland Shipyard to compete for the International Fisherman’s Trophy. In October 1921, the Bluenose won her first race and for the next 17 years, she defeated all contenders. In 1928, the Bluenose defeated the Thebaud in the final race series and was named Queen of the North Atlantic fishing fleet. The Bluenose had become the pride of Nova Scotians and in 1937, the Canadian dime was changed to include an image of the mighty ship.

In 1942, despite the efforts of Bluenose Master, Captain Angus J. Walters and others to keep the ship in Nova Scotia, the vessel was sold to the West Indian Trading Company. Four years later the Bluenose struck a Haitian reef and sank.

Building the Bluenose II

In 1963, the Bluenose II was built from identical plans as the Bluenose. She was built in the same shipyard of Smith and Rhuland by some of the same men who had constructed her mother before her.

Bluenose II was sold to the government of Nova Scotia for $1 in 1971 by the Oland family of Halifax and has served as Nova Scotia’s tall ship sailing ambassador ever since.

The original Bluenose and her captain, Angus J Walters, were inducted into the Canadian Sports Hall of Fame in 1955.

Returning the Bluenose II to her original glory

On September 29, 2012, after months of restoration work on the hull of the Bluenose II, a day-long celebration took place in Lunenburg in honour of her relaunch. The new mechanical and electrical systems and the rebuild of the hull to eliminate hogging will ensure that the Bluenose II will remain a constant presence on our waters for decades to come.

Much of the original vessel was reused during the restoration, including rigging, masts, sails, ironwork, deck structures, and safety equipment. Overall, the configuration of the deck will more closely resemble the original Bluenose, offering a more authentic experience for visitors and passengers.