Ajouter à la liste de souhaits

Culture des Néo-Écossais d’origine africaine

Histoire des Néo-Écossais d’origine africaine

Africville Museum, Halifax, Nova ScotiaLa première vague d'immigrants noirs est arrivée en Nouvelle-Écosse dans les années 1780, quand des Loyalistes noirs ont commencé à quitter les États-Unis à la fin de la guerre d'indépendance. La Nouvelle-Écosse a été un refuge sûr pour les esclaves, les réfugiés et les immigrants de descendance africaine et caribéenne et un endroit accueillant où s'établir.

Fondé en 1983 avec le mandat de promouvoir, de protéger et de préserver la culture noire, le Black Cultural Centre est le premier centre de cette nature au Canada. Il est ouvert toute l'année et offre une plage horaire plus grande pendant l'été. Ses expositions mettent en évidence les luttes et les triomphes des Néo-Écossais d'origine africaine.

Le lien entre Aminata et la Nouvelle-Écosse

Adaptée du roman primé de Lawrence Hill, la série Aminata raconte l’histoire d’Aminata Diallo : d’abord, son enlèvement en Afrique lorsqu’elle était enfant, sa traversée de l’Atlantique pour arriver aux États-Unis et être vendue comme esclave, puis sa fuite vers la liberté en Nouvelle-Écosse et enfin son retour vers l’Afrique, sa mère patrie. Le titre du livre en anglais, The Book of Negroes, fait référence au registre historique que les militaires britanniques ont tenu et qui renfermait les noms des 3 000 loyalistes noirs qui ont pris la mer à partir de New York en direction de la Nouvelle-Écosse en 1783. La minisérie en six épisodes, tournée à différents endroits en Afrique du Sud et en Nouvelle-Écosse, y compris au lieu historique national de la Forteresse-de-Louisbourg et dans la petite ville historique de Shelburne, a été présentée en première au début de 2015 sur la chaîne anglaise CBC au Canada et sur la chaîne BET aux États-Unis.

L’expérience afro-néo-écossaise

L’âme de l’Afrique existe dans bon nombre de localités de la province et il y a plusieurs manières d’en faire l’expérience, y compris dans le cadre d’un circuit routier.

Le centre patrimonial des loyalistes noirs, Birchtown, Nouvelle-Écosse

Black Loyalist Heritage Site, Birchtown, Nova ScotiaLe nouveau centre patrimonial des loyalistes noirs (Black Loyalist Heritage Centre), situé à Birchtown, sur la Côte-Sud de la Nouvelle-Écosse, et dont l’ouverture est prévue au printemps 2015, amènera les visiteurs à la découverte de l’expérience des premiers colons noirs venus en Nouvelle-Écosse. Au moyen d’activités et d’installations multimédias, le centre permettra notamment à certains visiteurs de faire partie de l’histoire en retraçant leurs origines grâce au registre dit the book of negroes, soit le document qui contient le nom de tous les Noirs qui ont fui vers le Canada.

Le centre présentera également des costumes utilisés lors du tournage de la minisérie pour les chaînes de télévision BET et CBC, tournage qui remonte à 2014 et qui s’est déroulé en Afrique et en Nouvelle-Écosse, y compris à Shelburne, Lunenburg, Cole Harbour et Dartmouth, et au lieu historique national de la Forteresse-de-Louisbourg.