Ajouter à la liste de souhaits

La « filière française » en Nouvelle-Écosse

L'esprit de l’Acadie est profondément enraciné en Nouvelle-Écosse. Il y a partout dans la province des lieux, des détails, qui rappellent les intrépides colons français qui se sont établis en Nouvelle-Écosse au XVIIe siècle : lieux historiques, culture, langue, musique, nourriture et artisanat.

À LaHave, dans la région South Shore, le Fort Point Museum commémore l'arrivée de Samuel de Champlain dans le Nouveau Monde, le 8 mai 1604, à bord de son navire, le Don de Dieu. Champlain a vite poursuivi sa mission, mais cet arrêt a contribué à la décision de Louis XIII, roi de France, de faire de Port-Royal la capitale de l'Acadie, première colonie de la Nouvelle-France. En 1632, Isaac de Razilly, général français et vice-roi, débarquait à Fort Point, sur la magnifique rivière LaHave, pour remplir le mandat que lui avait confié son roi.

À Port-Royal, l'histoire acadienne est reconstituée à l'Habitation, fenêtre ouverte sur la vie dans la première colonie européenne au Canada. Voyez les aboiteaux, digues acadiennes typiques, en vous rendant au lieu historique national de Grand-Pré, autrefois site de la plus importante colonie acadienne sur les rives de la baie de Fundy dont l'histoire est immortalisée dans le poème épique de Longfellow, Évangéline : une histoire d'Acadie.

Partant de Yarmouth et suivant la côte acadienne, vous traverserez de nombreux villages francophones et pourrez admirer la beauté des églises acadiennes typiques comme l'église Saint-Alphonse ou l'église Sainte-Marie, à Pointe-de-l'Église. Le long des côtes acadiennes, les villages de Pubnico forment la plus ancienne colonie acadienne dans la province. Leur longue histoire est relatée au Village historique acadien, qui ramène les visiteurs à une époque révolue.

Pour entendre la musique acadienne et faire connaissance avec la culture de ce peuple, rien ne vaut une visite à Pointe de l'Église, village acadien fondé en 1761 où se tient chaque été le Festival acadien de Clare. Il y a également de profondes racines acadiennes à l'île du Cap-Breton. Savourez des mets typiquement acadiens dans un restaurant local, observez des artisanes crocheter des tapis suivant une technique centenaire, et admirez des objets d'art populaire à Chéticamp. Le musée acadien de la Coopérative Artisanale et le centre culturel et centre d'information Les Trois Pignons vous ouvriront les portes de la riche histoire acadienne de cette région.

On trouve aussi des récits d'importants volets de l'histoire acadienne en Nouvelle-Écosse à divers endroits:

  • Archives du centre acadien à l'Université Sainte-Anne où il est possible de faire des recherches sur la généalogie en Nouvelle-Écosse
  • Promenade d'interprétation guidée le long de la baie Sainte-Marie, à Clare, dans le cadre du programme Histoire de la baie.
  • Cuisine acadienne dans la pâtisserie et les restaurants de Louisdale et de l'île Madame, ainsi que le long de la magnifique route panoramique Fleur-de-lis, à l'île du Cap-Breton.
  • Le pittoresque village acadien Tor Bay / Larry’s River 
  • Le Musée de la maison acadienne, dans le pittoresque village côtier de West Chezzetcook

Maisons aux couleurs vives, églises aux hauts clochers dans de pittoresques villages côtiers ou tapis crochetés splendides illustrant des scènes typiques, la Nouvelle-Écosse est imprégnée des manifestations de la culture acadienne, de son dynamisme, de ses rythmes entraînants et du romantisme de son histoire et de sa langue. Pour connaître l'emplacement des centres acadiens dans les diverses régions de la province, il suffit de repérer le drapeau Acadian Flag sur la carte des régions touristiques.